Conseil d Etat , coefficient GINI du sentiment d’inégalités et revendications salariales

gini france luxembourg

extrait d un avis du Conseil d Etat 

https://conseil-etat.public.lu/dam-assets/fr/avis/2016/11/15112016/51790.pdf

«Il est admis que « [l]’indice (ou coefficient) de Gini est un indicateur
synthétique de mesure d’inégalités de salaires (de revenus, de niveaux de
vie, etc.). Il varie entre 0 et 1. Il est égal à 0 dans une situation d’égalité
parfaite où tous les salaires, les revenus, les niveaux de vie, etc. seraient
égaux. À l’autre extrême, il est égal à 1 dans la situation la plus inégalitaire
possible, celle où tous les salaires (les revenus, les niveaux de vie, etc.) sauf
un seraient nuls. Entre 0 et 1, l’inégalité est d’autant plus forte que l’indice
3 de Gini est élevé » .
Le Conseil d’État constate, d’une part, qu’entre 2007 et 2014, le coefficient de Gini a oscillé en ce qui concerne le Luxembourg entre 0, 27 et 0,29 – touchant 0,30 en 2013 – et, d’autre part, que sur cette même période et par référence audit coefficient, le Luxembourg était classé au 3ème rang des pays avec le moins d’inégalités dans l’Union européenne, après la
4
Slovénie et la Belgique . De manière plus remarquable, l’on relève qu’une
des faiblesses du coefficient de Gini résulte de ce qu’il ne permet pas de
5
distinguer entre les différents types d’inégalités , les causes d’inégalités
pouvant au demeurant être multiples et variées, voire entremêlées (les
inégalités peuvent par exemple provenir de la croissance du commerce
international, du progrès technologique, de l’hétérogénéité du niveau
d’éducation et du taux de chômage voire d’une combinaison de tous ces
6
facteurs) . C’est ainsi que, pour illustrer la difficulté à fonder une décision
sur le coefficient de Gini, la Chambre de commerce expose, à juste titre, dans son avis que l’arrivée au Luxembourg d’investisseurs étrangers ou de spécialistes de haut niveau pourrait avoir pour effet d’accroître le coefficient de Gini et, partant, les inégalités perçues, alors même que la société luxembourgeoise dans son ensemble devrait profiter d’une telle situation, à rebours de tout accroissement de la pauvreté ou d’une société «plus injuste ».
Si le Conseil d’État peut comprendre le choix politique de recherche d’équité sociale en matière fiscale, il estime en revanche qu’en se référant au coefficient de Gini, il paraît difficile de tirer une conclusion définitive en ce qui concerne le Luxembourg de sorte qu’une réforme ne pourrait être fondée sur ce critère.

https://perspective.usherbrooke.ca/bilan/servlet/BMTendanceStatPays?codeTheme=2&codeStat=PMQUANDL.G…

Comments

toxicalbert     ven 28/08/2020 - 13:49
likebutton